Modes d’expédition

Vous pouvez choisir entre plusieurs modes d’expédition, en fonction de l’endroit où vous habitez, du poids de votre commande, et de vos préférences.

Les expéditions se font depuis la France métropolitaine. Certains livres ne sont pas stockés à l’entrepôt où se font les expéditions et nécessitent un traitement logistique supplémentaire entrainant un petit délai : ce délai avant expédition est précisé pour chaque livre sur le site.

A destination de la France, la lettre suivie est proposée par La Poste. Vous pouvez suivre l’acheminement sur son site. Au delà d’un kilo, il est plus intéressant de passer au Colissimo. A noter que seuls les livres d’une épaisseur inférieure à 3cm peuvent être expédiés en lettre suivie.

Pour le reste du monde, pour les petits paquets de moins de 2kg, le meilleur service est Delivengo. Les paquets voyagent par avion, ce qui vous garanti un délai court, vous recevez des notifications régulières par mail, vous pouvez suivre l’acheminement du paquet sur le site de la poste.

Pour les envois plus volumineux, il y a le colissimo et le point relais.
Le colissimo dessert le monde entier, l’inconvénient est que c’est hors de prix.

Pour la livraison en point relais, le service est Mondial Relay. Le prix est plus raisonnable que celui de Colissimo, l’inconvénient est que le réseau n’est pas vraiment mondial et que votre paquet peut se retrouver dans un « relais de substitution » si ça arrange le distributeur. Suivez régulièrement vos colis, les commerçants les retournent après huit jours de garde.

Enfin, il y a le tarif Livres et Brochures de la Poste. Il a été limité en 2019 à 2kg. Depuis des années, la Poste essaie d’empêcher l’accès à ce tarif, dis fois moins cher que le Colissimo. Avec la limitation à 2kg, c’est une victoire pour le Poste au détriment de la culture.
L’intérêt est le prix modique, les inconvénients sont l’absence de suivi et le délai. Le délai est très variable et très imprévisible. Il n’est pas rare de voir un paquet livré au Canada en une semaine, et un autre pour l’Italie en cinq semaines…