Politique de l’association

6,38

1 en stock

Description

Ouvrage de référence et essai sur l’ensemble des formes de production de biens privés et collectifs alternatives à  l’entreprise privée et aux organisations publiques (entreprises publiques ou administrations). Ce champ d’étude comprend le « tiers secteur » (associations à  but non lucratif), l’économie sociale (entreprises coopératives et mutuelles) et l’économie solidaire (entreprises d’insertion, fonds éthiques, associations d’entraide économique et sociale, etc.). Toutes ces pratiques sont issues du mouvement associatif dont l’auteur retrace ici l’histoire et les formes contemporaines de développement. Le livre conteste l’approche anglo-saxonne qui cantonne cette « autre économie » dans une sphère autonome sans incidence sur le système économique (le marché) et politique (la démocratie représentative). L’opposition entre une économie dominée par une seule logique marchande et une politique régie par les seuls gouvernants élus, est peut-être la source première du conflit de plus en plus ouvert entre la liberté économique et la liberté politique. La voie d’une réconciliation se trouve dans la combinaison d’une économie plurielle (où coexistent des modes de production aux finalités diverses) et d’une démocratie plurielle (qui offre à  la citoyenneté un autre espace d’épanouissement que le vote).
Les développements récents du mouvement associatif ont ainsi une portée économique et politique très large et offrent l’opportunité d’une réconciliation entre l’économie de marché et la démocratie. Jean- Louis Laville est professeur au Conservatoire national des arts et métiers, auteur et co-auteur d’une quinzaine d’ouvrages, parmi lesquels :
L’économie solidaire : une perspective internationale (dir.), Hachette, 2007 : Dictionnaire de l’autre économie (dir.), Gallimard, 2006

Informations complémentaires

Poids 0.366 kg
etat

Très bon

editeur

Le Seuil

ISBN

9782020848299

Expédié sous

24 h

Classement

JM01

Auteur

Jean-Louis Laville